© 2016 Les ONIRISMES Fallacieux. Indubitablement propulsé par Wix.com

Les Ønirismes ƒallacieux
 — Une fiction d'emprunt —

L'Histoire

La fan fiction des Onirismes fallacieux raconte l'histoire de Lilie McGarden, une jeune femme en quête de vérité, de connaissance et d'aventure.

Adoptée très jeune par un couple écossais et vivant dans la banlieue d’Édimbourg des années 1990, Lilie grandit en compagnie de sa sœur cadette Lally (également adoptée). Au début du nouveau siècle, la petite famille déménage au Japon, dans la région de Kyoto, à la suite d'une promotion acquise par la  mère. Ils ont désormais pour seul contact sur place un ami de longue date, Eugène Belladonis, un ancien inspecteur français désormais détective privée pour son compte dans le pays natif de sa femme.

 

Les deux sœurs, encore enfants, grandissent dans un environnement totalement nouveau sans en oublier leur culture d'origine. L'anglais et le japonais deviennent leurs langues du quotidien, qu'elles maitrisent rapidement avec brio. La vie de ces gens simples et sans histoire se poursuit, près d'une quinzaine d'années durant.

En avril 2013, alors que Lilie rentre du lycée la première, celle-ci disparait mystérieusement. Dans les jours qui suivent, un phénomène prend une ampleur mondiale ; ce qui sera sobrement nommé "phénomène de répulsion électromagnétique" par les autorités des Nations Unies s'attaque à tous les appareils électroniques, tel un virus. On recense plusieurs centaines de milliers de cas de blessures et de lésions en tout genre dues aux surchauffes d'appareils et autres dysfonctionnements dangereux. De surcroit, 12 victimes de ce phénomène réparties de par le monde, retrouvées inanimées et plongée dans un coma des plus inquiétants, sont prises en charge par une haute autorité internationale. Le but est alors simple : trouver et expliquer une manifestation sans précédent tout en préservant les populations d'une éventuelle vérité dérangeante sur l'origine de cet événement calamiteux.

Alors que le globe tourne autour des informations et des craintes relatives à l'enquête, Lally tente de comprendre où se trouve sa chère sœur et de savoir s'il existe un lien entre cette terrible disparition et l'agitation mondiale. Qu'est-il arrivé à Lilie McGarden ?

Pendant ce temps sombre et anxiogène sur déroulant sur Terre en 2013, notre héroïne cherchée de tous se réveille littéralement dans un monde aussi familier qu'étrange et effrayant. À une époque mystérieuse, dans un environnement invraisemblablement séparé du monde connu, Lilie découvre la face cachée de l'existence de l'Humanité, dans ce qui se présente comme un rêve éveillé.

Les Personnages

1/4

L'Environnement

Bien que d'importants événements se déroulent sur Terre, notre héroïne découvre tout un nouveau monde du nom d'Éphinéa. Les continents ne représentent que 10 % de la surface et ne sont présents que sur l'hémisphère sud. On raconte que des continents entiers seraient engloutis sous les eaux déchainées de l'hémisphère nord.

En ce qui concerne la surface terrestre, elle se compose deux énormes continents (Goteï à l'Ouest, Ishval à l'Est) séparés par l'océan de Nadiaa. Les sociétés humaines sont en majorité des cités-états, à l'exception d'un royaume maritime (Fiore) et d'un Empire drastiquement vaste (Xerxès), tous deux encadrant un désert terriblement aride du nom du continent. Avec ce dernier, seules deux autres zones demeurent extrêmes et très peu explorées : l'Enfer Vert de Goteï (climat tropical) et la Grande Limite (cap nord le plus septentrionale au monde, prisonnier des glaces éternelles).

La Fan Fiction

Les Onirismes fallacieux : une fan fiction de type cross-over.

En cela, il s'agit d'une histoire dont le contenu (personnages, lieux, références, etc.) est issu d'un univers déjà existant comme un roman, un film ou une série télévisée. Le genre "cross-over" signifie que la fan fiction fait référence à plusieurs univers pré-existants intégrés en un même scénario.

 

C'est en effet le cas des Of : l'histoire se déroule dans un monde appelé Éphinéa dont les habitants, les différentes cultures et les coutumes de chacune font références à des mangas, des séries, des films, des jeux vidéos et bien d'autres supports encore. On y trouve tant du kaméo et du clin d’œil que d'hommages appuyés.

Ayant rédigé quelques petits écrits de-ci de-là depuis plusieurs années, je souhaitais m'aventurer plus que jamais dans l'univers de l'écriture. Afin d'en maitriser les techniques et d’acquérir plus de maturité, j'ai décidé de me lancer dans la rédaction de nouvelles et le projet de cette fan fiction. Souhaitant conserver mes idées les plus intimes pour de futures idées de romans (et le cas échéant, pour mes nouvelles), je m'orientai vers ce support libre et permettant une très franche créativité. L'exercice était ainsi double : gérer de multiples univers (références, cohérence, développement) et apporter une touche d'inédit servant à promouvoir l'ensemble du travail d'écriture. De plus, chaque chapitre, chaque personnage et chaque lieu me donnait l'occasion de m'entrainer avec précision et rigueur sur des points particuliers.

Par ailleurs, le sous-titre "fiction d'emprunt" permet d'identifier la nature précise de ce récit.

En effet, il m'est apparu plus pertinent au gré de la rédaction que les Onirismes fallacieux étaient davantage une fable indépendante empruntant à un imaginaire commun qu'une histoire cloisonnée qui développerait uniquement des personnages ou des récits d'ores et déjà bâtis.

Premier projet de longue haleine, cette fiction d'emprunt a logiquement donné son nom à l'ensemble de mon entreprise d'écriture. Gageons simplement que mes onirismes ne resteront pas fallacieux !

Téléchargements